Conflans-Sainte-Honorine


Située dans le département des Yvelines (78), Conflans-Sainte-Honorine se situe à la frontière avec le département du Val d'Oise et au confluent de la Seine et de l'Oise. A 25 km au Nord-Ouest de Paris, Conflans-Sainte-Honorine bénéficie d'une situation propice au développement économique et touristique. Avec 35000 habitants, à 25 kilomètres au Nord-ouest de Paris, Conflans-Sainte-Honorine est la 7ème ville du département des Yvelines, soit 2.4% de la population du département Plus de 1500 entreprises, commerçants et artisans y sont installés 70% des Conflanais sont propriétaires de leur logement, appartement ou maison individuelle.Ils habitent en individuel (58%), en collectif (40%) ou en autres modes (fermes, ...) Historiques du jumelage entre Conflans Sainte Honorine et Chimay.


En 1962, Alfred Leblon, président du Syndicat d'initiative et de l'association des commerçants Chimay-Commerce eut l'idée de contacter les villes situées sur le cours de l'Oise, du départ des sources à la fin de l'Oise où se trouve précisément la ville de Conflans-Sainte-Honorine. Plusieurs villes ont répondu favorablement, dont Conflans, et en juin 1962, en présence d'Eugène Berrurier, Maire de Conflans, du Père Abbé de l'Abbaye de Scourmont et de différentes personnalités, furent inaugurées officiellement les sources de l'Oise, à proximité de Chimay.

En retour, en 1963, Conflans-Sainte-Honorine accueille une délégation de Chimay pour inaugurer "le Cours de Chimay" au confluent de la Seine et de l'Oise. Les années suivantes, de nombreux contacts entre les deux villes se sont établis par des rencontres successives, notamment à l'occasion du Pardon de la Batellerie organisé chaque année au mois de juin à Conflans.

En 1974, fût inauguré le jardin de Conflans puis la statue de Jehan Froissart à Chimay.

Le 22 juin 1975, Conflans et Chimay se jumelaient officiellement à Conflans par la signature d'une charte entre Gilbert Legrand, Maire de Conflans et Raoul Meunier, Bourgmestre de Chimay. En septembre de la même année, le 20 septembre 1975, les autorités chimaciennes recevaient officiellement les représentants de la ville jumelle.